Climatiseur mobile

Climatiseur mobile

15 juin 2019 0 Par Charles

La prochaine vague de chaleur est déterminée et les personnes qui reniflent déjà en prévision de la chaleur attendue dans la chambre à coucher devraient consulter un climatiseur mobile. Mais que font vraiment les appareils? Et quels sont les fabricants? Est-ce un produit sans nom ou devrait-il s’agir réellement d’un appareil de marque?

Climatiseur mobile – que pourrait-il faire?

Quiconque achète un climatiseur mobile souhaite en tirer un avantage: une réduction de l’air intérieur. La formule est en fait assez simple: l’appareil doit fonctionner pour abaisser la température ambiante. Ce pouvoir est donné en watts. Watt n’est rien de plus qu’une indication uniforme des performances d’un appareil sur le plan international. Un climatiseur mobile est souvent équipé de l’indication « kilowatts ». Cela aussi est facilement converti: un watt équivaut à 0,001 kilowatts.

Pour refroidir efficacement une pièce, on estime généralement 60 watts par mètre carré. Bien sûr, l’efficacité de cette réduction d’air intérieur dépend toujours de nombreux facteurs, mais en règle générale, les 60 watts par mètre carré en valent la peine. Si la pièce mesure 25 mètres carrés, un climatiseur mobile devrait avoir au moins 1 500 watts. Alors seulement, il aura assez de puissance pour faire la différence. Converti en kilowatts, cela ferait 1,5 kilowatts.

Donc, et pour compléter la confusion, il est toujours recommandé de laisser la règle de base de 60 watts par mètre carré pour pouvoir passer au niveau immédiatement supérieur. Exemple: une pièce mesure 30 centimètres carrés. Cela vous donne 30 (mètres carrés) x 60 (watts) 1 800 watts ou 1,8 kilowatts. À titre de recommandation, l’achat d’un climatiseur mobile d’au moins 2,1 ou 2,5 kilowatts est en train d’émerger – la cote la plus élevée suivante. Cela vous laisse sur le côté sécuritaire, assez de dynamique et de puissance pour obtenir l’effet.

Plus important qu’un appareil de marque est ….

… la vision de l’efficacité énergétique. Qu’il s’agisse d’un climatiseur mobile des salles de production de Trotec, AEG, Comfee ou De `Longhi est relativement insignifiant. La capacité de refroidissement et la classe d’efficacité énergétique de l’appareil sont importantes. Dans ce dernier cas, il est décidé du montant de la prochaine facture d’électricité. En décembre 2004, l’une des nombreuses normes européennes a été mise en œuvre, selon laquelle une étiquette énergétique devrait fournir des informations sur la consommation électrique d’un climatiseur. En 2013, même les appareils inefficaces ont été progressivement retirés du marché. Les climatiseurs mobiles sont dotés des classes d’énergie « A » à « G », « A + » à « F » et à partir du 01 janvier 2017, même de « A ++ » à « E ». Plus il y a de « A » et plus « + » derrière le « A », plus le climatiseur mobile sera doux pour l’environnement et le portefeuille. Plus l’efficacité énergétique est élevée, mieux c’est dans l’alphabet. « A + » est meilleur que « A sans plus », « A » est meilleur que « C »,

conclusion

Il faut tenir compte de nombreux aspects lors de l’achat d’un climatiseur mobile, à partir duquel son fabricant a été créé, n’est pas l’une des principales questions que vous devriez vous poser avant de pouvoir installer un climatiseur mobile dans la maison. En particulier dans le domaine de la technologie moderne et innovante des systèmes de climatisation mobiles, il convient d’abord de jeter un coup d’œil sur les performances et l’efficacité énergétique, afin d’obtenir un plaisir durable avec son appareil. Ici s’applique particulièrement: « Qui achète pas cher, paie deux fois. »